Congrès INOVA CFE-CGC : F. Hommeril apporte son soutien à la Fédération et ses élus

Lors de son congrès à Bordeaux du 6 au 9 juin 2021, le Président Confédéral CFE-CGC, François Hommeril, est venu partager son expérience et ses conseils sur le syndicalisme et ses valeurs au sein de la CFE-CGC aux membres de la Fédération INOVA.



il faut positionner le syndicalisme de la CFE-CGC. Le syndicalisme de l'encadrement est une conquête et une exception culturelle française. La CFE-CGC est la seule organisation syndicale qui n'est pas issue d'une scission comme les autres organisations. Ce n'est pas un accident de l'Histoire.

François Hommeril est venu soutenir Michelle Foiret, nouvellement réélue au sein de la Fédération INOVA CFE-CGC pour un nouveau et dernier mandat jusqu'en 2025. Lors de son intervention, en plus des actualités syndicales confédérales et gouvernementales, F. Hommeril a échangé avec nos élus, membres de nos bureaux sur ce qui forge le syndicalisme à la CFE-CGC.

Des valeurs humaines, l'individu au coeur de nos préoccupations pour faire valoir une société collective et la mise en place de projets grâce à ces individus qui acceptent de relever le challenge de la représentation syndicale au service du collectif.


Être membre de l'encadrement, c'est être au cœur même de la responsabilité de nos entreprises et de nos métiers. Il faut savoir décliner la politique de la direction avec une double contrainte : faire tourner l'entreprise sans subir les décisions. Il faut vivre ce paradoxe-là.

Pratiquer son métier au quotidien, échanger avec la direction et faire partie des processus décisionnels au sein des entreprises est compliqué à mixer avec les attentes syndicales. Il faut trouver un point de négociation permettant de faire valoir cet échange gagnant-gagnant à la fois pour l'employeur et le salarié, membres de l'encadrement ou non.

C'est cet ambiguité qu'il faut savoir gérer pour défendre au mieux nos valeurs syndicales de la CFE-CGC afin de faire avancer à la fois l'entreprise et sa productivité au même titre que les conditions de travail.


Il faut, dans nos sociétés actuelles et encore plus qu'auparavant, des individus qui prennent des responsabilités et qui s'engagent dans ces projets. C'est grâce à cette volonté individuelle que la société avance collectivement dans une perspective de projets collectif.

Merci encore à François Hommeril pour sa venue lors de ce congrès, son soutien auprès de la Fédération INOVA CFE-CGC et pour véhiculer et transmettre son engagement à tous nos élus.



N'hésitez pas à contacter votre fédération INOVA CFE-CGC pour davantage de renseignements et informations sur vos attentes et besoins.

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout