top of page

ELECTIONS 2023 : un enjeu de représentativité important pour la CFE-CGC

Le Comité Social et Economique (CSE) constitue un organe essentiel dans la vie des entreprises, servant de lieu d'échanges et de concertation entre la direction et les représentants du personnel. À l'approche des futures élections du CSE, le syndicat CFE-CGC se prépare à affronter des enjeux cruciaux pour représenter au mieux les intérêts des cadres et agents de maîtrise. Décryptons le déroulement des élections, les étapes clés depuis le Protocole d'accord préélectoral (PAP) jusqu'à la victoire, ainsi que les stratégies à adopter pour réussir ces élections.



Invitation des Organisations Syndicales


Lorsqu'une entreprise atteint un seuil d'effectif éligible à la mise en place d'un CSE (+11 salariés), l'employeur a l'obligation d'inviter les organisations syndicales à négocier un Protocole d'Accord Préélectoral (PAP). Le PAP fixe les règles et les modalités du déroulement des élections. Pour le syndicat CFE-CGC, spécialisé dans la représentation des cadres et agents de maîtrise, cette étape est cruciale pour garantir des élections justes et transparentes.


==> Pour en savoir plus sur la négociation du PAP, lisez nos fiches explicatives ici.



Communication avant, pendant et après les élections : Le terrain, le terrain & le terrain !


Une stratégie de communication efficace est primordiale pour la CFE-CGC. Avant les élections et tout au long de sa vie syndicale, la présence terrain est incontournable et reste le meilleur argument auprès des collaborateurs. Il ne suffit pas d'assister et soutenir ses collègues uniquement en période électorale.


Une présence active tout au long du mandat garantit une réélection et un soutien sans faille. Le syndicat doit informer les salariés de son rôle, de ses actions passées et de ses objectifs futurs. Pendant les élections, il est important de garder le lien et d'informer sur les avancées et prendre la température auprès de ses électeurs, notamment adhérents à la CFE-CGC.

Il est primordial de rester présent sur le terrain, d'organiser des réunions d'information et de répondre aux questions des salariés.


Après les élections, quelle que soit l'issue du scrutin, la CFE-CGC doit continuer à communiquer sur ses activités et ses réalisations et penser à remercier ses électeurs et collaborateurs de leur soutien et engagement.



Présence Terrain et Stratégie Syndicale


La présence terrain est cruciale pour le succès de la CFE-CGC. Les candidats doivent aller à la rencontre des salariés, écouter leurs préoccupations, et leur proposer des solutions concrètes. Il est essentiel de démontrer que le syndicat est à l'écoute et qu'il peut défendre les intérêts spécifiques des cadres et agents de maîtrise.



Comment se présenter pour la CFE-CGC


Si vous souhaitez vous présenter pour la CFE-CGC, il est important de vous rapprocher de votre section locale ou régionale du syndicat. Vous devrez vous porter candidat en respectant les procédures internes du syndicat et vous faire connaître auprès des salariés en tant que candidat CFE-CGC. Pour entrer en contact avec la CFE-CGC près de chez vous ou au sein de votre entreprise, c'est par ici sur notre page contacts.



Comment monter une liste syndicale


Pour réussir les élections, la CFE-CGC doit présenter une liste de candidats compétents et représentatifs des cadres et agents de maîtrise. Cette liste doit être équilibrée en termes de diversité (représentative de l'effectif Femmes/Hommes de l'entreprise) et d'expertises, afin de refléter la réalité des salariés qu'elle entend représenter. La CFE-CGC ne peut présenter que des agents de maîtrise et des cadres sur ses listes électorales.

Attention, fait important depuis 2022, les cadres et managers ayant une délégation de pouvoir peuvent voter et sont donc électeur. C'est un nouveau public électeur qu'il faut prendre en compte et viser pour s'assurer de nouvelles voix.



Comment réussir les élections et devenir élu CFE-CGC


Pour réussir les élections, la CFE-CGC doit mobiliser ses membres, communiquer efficacement, et montrer son engagement en faveur des intérêts des cadres et agents de maîtrise. Le soutien des salariés, une profession de foi convaincante et une présence active sur le terrain sont les clés pour attirer les votes et obtenir des sièges au sein du CSE.


En somme, les futures élections du CSE sont une opportunité pour la CFE-CGC de défendre les intérêts des cadres et agents de maîtrise au sein des entreprises. Avec une stratégie solide et un engagement sincère envers les salariés, la CFE-CGC peut se positionner comme un acteur essentiel dans la vie sociale et économique de l'entreprise, œuvrant pour un dialogue social constructif et équilibré.



Création de la Profession de Foi


Une fois le PAP négocié et validé, les élections du CSE peuvent être lancées. La CFE-CGC se doit de préparer une profession de foi claire et convaincante, mettant en avant ses engagements et propositions pour les cadres et agents de maîtrise. Cette profession de foi sera distribuée aux salariés avant le scrutin, leur permettant ainsi de mieux connaître les candidats et leurs programmes. La diffusion sur l'ensemble des réseaux sociaux de la section syndicale CFE-CGC est indispensable afin de relayer l'information et toucher le plus de personnes possibles.



N'hésitez pas à contacter votre syndicat pour vous assister dans la négociation du PAP en vue de vos futures élections ainsi que pour toute demande de renseignements pour monter vos listes CFE-CGC.

50 vues0 commentaire

Comments


bottom of page